Aveyron, 12

L'histoire du blason

DESCRIPTION HÉRALDIQUE

Tiercé en pairle (la forme en V de cette partition symbolisant le Trou de Bozouls) :

  • Au 1er d'azur à trois fleurs de lis d'or 2 et 1 (France)
  • Au 2ème de gueules au léopard lionné (Comte de Rodez, Seigneur de Bozouls)
  • Au 3ème barré d'or et de gueule de six pièces (de Fleyres, Seigneur de Bozouls)

Dans la Revue du Rouergue N°2 de l'année 1956, Marc-André FABRE présentait le résultat du travail qu'il avait entrepris avec la collaboration de Monsieur Robert LOUIS afin de doter tous les chefs-lieux de canton du département de blasons. La Commune de BOZOULS, pour sa part, avait été dotée de son Blason bien avant cette date là puisque la maquette proposée par Monsieur FABRE a été présentée au Conseil Municipal lors de sa séance du 3 décembre 1952. Une nouvelle présentation fut faite le 14 février 1962. A cette occasion le blason était complété par le travail réalisé sur les ornements extérieurs et la composition par Monsieur Robert LOUIS, artiste héraldiste, dessinateur symboliste des services officiels.

Texte intégral de la délibération municipale

Délibération Conseil Municipal - février 1962 - ARMOIRIES 
Monsieur le Maire fait connaître au Conseil Municipal qu'un travail d'ensemble est entrepris, dans tous les départements, en accord avec la Direction des Archives de France, afin de doter les communes d'une marque symbolique urbaine et de réviser la composition graphique de celles existantes.
Afin que ces armoiries, qui doivent constituer un document historique dont la Commune pourra faire librement usage pour ses représentations officielles, soient exemptes de toutes fautes d'histoire et de goût, Monsieur le Maire a désiré qu'elles soient conçues par Monsieur Marc-André FABRE pour le blason en 1952 et par Monsieur Robert LOUIS, artiste héraldiste, dessinateur symboliste des services officiels, 18 avenue de Paris à Vincennes (Seine), pour les ornements extérieurs et la composition. 

Monsieur le Maire présente la maquette enluminée des armoiries et en donne la description héraldique suivante :

Blason :
tiercé en pairle, au 1er d'azur à trois fleurs de lys d'or 2 et 1,
au 2ème de gueules au léopard lionné d'or,
au 3ème barré d'or et de gueules de six pièces.
Symbolique : au 1er de France, au 2ème Comte de Rodez,au 3ème de Fleyres.
 

Ornements extérieurs :
L'écu est timbré d'une couronne comtale d'or, ornée de ses perles et de ses gemmes au naturel, dans laquelle est posée une couronne murale à trois tours crénelées d'argent, maçonnée et ajourée de sable. Il est supporté par deux béliers d'argent, leurs cornes et pieds d'or, posés sur un tertre diapré d'ajoncs du causse des inoples fleuris d'or, retenant un listel d'argent chargé de l'indicatif en lettres onciales de sable «capitale du causse comtal». Après avoir entendu la lecture de cette documentation héraldique et historique et avoir examiné la maquette, le Conseil Municipal approuve à l'unanimité le dessin qui lui a été présenté comme symbole communal et décide que toutes les reproductions officielles ou privées qui en seront faites devront se conformer au texte ci-dessus, et les représentations graphiques être conformes à l'épure, au trait que va faire l'artiste et qui sera jointe à la présente délibération.
Les cachets, sceaux ou médailles armoriés de la Commune seront obligatoirement composés avec les éléments silhouettés entrant dans la description héraldique ci-dessus. L'auteur de la représentation graphique offre la composition des armoiries de la Commune de Bozouls pour l'usage exclusif de ses besoins administratifs en souvenir de Monsieur Marc-André FABRE. Il est entendu que les droits de l'auteur demeurent réservés si les armoiries de Bozouls étaient utilisées par des tiers et à leur profit à des fins commerciales ou industrielles. L'auteur garde la propriété morale de son oeuvre et sa signature devra figurer obligatoirement sur toutes les reproductions.
La présente délibération complète et annule celle prise le 3 décembre 1952. (délib. N° 1 Vu Préfecture le 11-4-62).