Aveyron, 12

Amicalisme

L'Amicale des Enfants du Canton de Bozouls

Créée en 1901, elle groupe tous les originaires, descendants ou alliés des familles du Canton. La Société a pour but d'établir des relations entre ses adhérents, de venir en aide à ceux qui seraient dans le besoin et d'aider, dans la mesure du possible, les œuvres rouergates de Paris et les entreprises d'intérêt général des Communes du Canton, en dehors de toute considération d'ordre politique ou confessionnel.

 

L'entraide et la solidarité

A partir de 1880, l’émigration aveyronnaise devient massive et s’oriente vers la capitale. En deux décennies, Paris voit s’implanter environ 50.000 Rouergats rejoints en permanence par de nouveaux arrivants. Sans formation, mais courageux, ils débutent comme homme de peine, portefaix, manœuvre, cocher de fiacre, porteur d’eau, livreur de charbon. Les difficultés d’insertion de ces émigrants, leur identité, "leur patois", leurs intérêts communs, font naître spontanément une solidarité collective au sein de cette colonie aveyronnaise. L’amicalisme est ainsi devenu l’affirmation de cette identité aveyronnaise, qui après avoir connu toutes les étapes difficiles d’intégration urbaine, a su conquérir certains domaines professionnels comme la "limonade" ou le petit commerce.

 

Contacter l'amicale des enfants du canton de Bozouls

Amicale des Enfants du Canton de Bozouls

M. Jean Jacques Noyer Président
8, Place de la Madeleine 75008 Paris

Louis Puech Inauguration monuments aux morts Bozouls 2

Ressources documentaires à consulter

 

Monument aux morts

Le Monument aux Morts

La guerre de 1914 porta un coup très dur aux Amicales Parisiennes qui restèrent en sommeil durant toutes les hostilités. Cependant, en pleine guerre, le 4 octobre 1916, l'Amicale de Bozouls décida d'élever un monument commémoratif à Bozouls, pour les morts glorieux de tout le Canton. Le monument fut construit sur le modèle de la maquette réalisée par l'éminent sculpteur Denys Puech, enfant de Bozouls, qui avait tenu à l'offrir à ses concitoyens.
 
Le monument aux Morts fut inauguré par le député et bozoulais Louis Puech, sur la place de la Mairie, le 19 septembre 1920.

Le monument des frères Puech

Ce monument, actuellement situé devant le bâtiment de la Galerie au n°8 allée Paul Causse, commémore la mémoire du célèbre sculpteur Denys Puech (1854-1942) et de son frère, le député et ancien ministre Louis Puech (1851-1947). Ce médaillon est un achat par commande en 1955 au non moins célèbre sculpteur Louis-Henri Bouchard (1875-1960). La stèle complétant le monument commémoratif a été offerte en 1955 par l'Amicale des Enfants de Bozouls, lors du dépôt et de l'inauguration de l'oeuvre le 28 août de cette même année. 

 

Monument des frères Puech

Evênements marquants

Evênements marquants
Rencontres des anciens présidents

Rencontre des anciens présidents des amicales aveyronnaises à Bozouls - 2017

centenaire

Remise de la médaille de la Ville à Jacques Legros, présentateur de TF1, à Brigitte Cabrolier, présidente de l'Amicale et à Raymond Noyer son prédécesseur - 2010

FNAA

Le Comité d'organisation de la Journée de la Fédération Nationale des Amicales aveyronnaises qui a eu lieu à Bozouls en 2010.

                                                      

HISTORIQUE DES PRÉSIDENTS DE L'AMICALE

Henri CAMVIEL

M. Henri CAMVIEL

(1910-1929)

Léon VIGIER

M. Léon VIGUIER

(1929-1931)

Augustin FALGUIERES

M. Augustin FALGUIERES

(1931-1944)

Marc André FABRE

M. Marc André FABRE

(1944-1959)

Elie PLEGAT

M. Elie PLEGAT

(1959-1970)

Henri CANONGE

M. Henri CANONGE

(1970-1973)

Auguste MARRAGONIS

M. Auguste MARRAGONIS

(1973-1975)

Sylviane ROBERT-MOREAU

Mme Sylviane ROBERT-MOREAU

(1975-1977)

Raymond NOYER

M. Raymond NOYER

(1977-2002)

Brigitte CABROLIER

Mme Brigitte CABROLIER

(2002-2013)

Jean-Jacques NOYER

M. Jean-Jacques NOYER

(2013- à ce jour)